LES EXPLOITES - Jérémy Haim

Mis à jour : janv. 22


L’histoire :


Après un accident de voiture, trois amis sont projetés dans un monde peuplé de sorciers. Contrairement, à ce que l’on pourrait penser, tout ne va pas être rose pour ces humains qui comprendront vite qu’ils ne sont qu’une ressource d’énergie dans une guerre qui oppose deux peuples. Ils vont devoir se battre pour survivre et échapper à cette guerre qui n’est pas la leur.

Oubliez tout ce que vous savez

L’histoire m’a tout de suite happée. Il faut dire qu’il ne faut pas longtemps à nos amis pour être projeté dans cette nouvelle dimension. J’ai eu la sensation que plusieurs œuvres avaient influencées l’auteur, notamment « Le seigneur des anneaux » avec l’utilisation des Addancs, des éléphants géants et des armures noires. Cela ne m’a absolument pas gênée et je suis plutôt du genre à apprécier ce genre de détails, car nous sommes tous inspirés par des choses que nous aimons, qui nous touchent ou nous interpellent. C’est aussi une façon, je trouve, de mieux connaître l’auteur et ses goûts. Quoi qu’il en soit, pas de copié-collé ou de récupération médiocre, l’auteur s’est approprié son monde et le résultat est au rendez-vous.

Je ne savais pas à quoi m’attendre en me lançant dans cette lecture et j’ai eu le grand plaisir, chose rare pour moi, de ne pas réussir à anticiper quoi que ce soit dans cette histoire ! Nous sommes projetés dans un univers tel, qu’il est difficile d’imaginer ce qu’il va se passer… bon à part pour un mini-détail, mais je ne vais pas vous spoiler ;)

J’ai beaucoup apprécié ce que l’auteur fait de l’utilisation des humains, ça, c’est mon côté sadique ^^. J’ai eu cette sensation où tout du long, il nous donne l’impression de n’être qu’une goutte d’eau dans un univers qui nous dépasse largement. En parallèle, l’instinct de survie et ce que vont faire les trois amis pour se sortir de cette situation montrent que l’espoir est toujours présent et qu’il faut s’accrocher et se battre malgré les épreuves.

Il n’y a pas vraiment de cliché dans ce livre et c’est très plaisant à lire, cela nous sort de notre zone de confort. On s’attache à certains personnages secondaires, en ce qui me concerne j’ai un coup de cœur pour Marius. Le seul petit bémol que je dois souligner est que j’aurais aimé que le livre soit plus « psychologique », que l’on aille encore plus loin dans les ressentis et les instincts primaires. Ceci dit, c’est là un exercice très dur à réaliser.

La fin m’a autant séduite que le livre en entier. Les personnages qui parviennent au bout de cette histoire ont un choix à faire entre deux solutions. Jusqu’aux dernières pages, je me suis demandé quel serait leur choix (et le mien si j’y étais). On est tellement partagé entre les deux, car les points positifs de l’une sont les points négatifs de l’autre et vice-versa, que l’on est satisfait de ce que nous propose l’auteur. On le remercie presque d’avoir pris la décision pour nous. En tout cas, j’ai aimé cette fin que je trouve très belle. Ce n'est pas forcément une happy ou une sad end, ce détail ne dépend que de votre propre ressenti et du choix que vous auriez fait, mais personnellement, elle m'a plu.


Je vous invite à rendre visite aux Eftiriens. Ils vous accueilleront et vous conteront leurs aventures ;)






6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout