BLEIZ DAEMON T1 l'aurore d'un double sang - Argon Willwulf

L’histoire :


Bleiz mène la vie tranquille de n’importe quel jeune homme de 22 ans, jusqu’à ce que la morsure d’un loup sauvage réveille en lui des pouvoirs endormis jusqu’à ce jour. Il va progressivement découvrir ses toutes nouvelles facultés de loup-garou et devoir apprendre à les maîtriser pour ne pas céder à ses plus vils instincts de tueur, face à une menace surnaturelle qui grandit, chaque jour davantage. Disparitions et meurtres de vampires, elfes et sorcières, jusqu’où les forces du mal iront-elles pour faire basculer le destin de Bleiz ?



Un petit voyage au sein de nos contrées bourguignonnes, ça vous tente ? ;)

Eh oui ! Sachez que cette histoire est basée sur de vraies légendes. C’est un point que j’apprécie énormément et que je pratique moi-même. Alors, ne vous attendez pas à lire du Twilight ou quelque chose de romancé, car ça ne sera pas le cas et tant mieux !

Certes, le début se fait sur la traditionnelle morsure, mais ce n’est qu’un point de départ, et puis revenir aux sources ne fait pas de mal, bien au contraire ! Oui, Bleiz est un beau jeune homme et c’est un loup-garou. Mais au-delà de ça, il n’est pas forcément commode, bon il n’a pas vraiment toujours tord… Il ne fait pas toujours les bons choix (je vous assure que parfois j’ai eu envie de le taper et de le secouer ^^ sorry, Argon ;)). Bref, vous l’aurez compris, c’est un personnage à l’image de n’importe quel humain et ça, on aime. Un peu d’imperfection et de maladresse dans un personnage principal, il était temps.

Comme je vous le disais, nous déambulons sur les terres françaises, qui plus est Côte d’Oriennes (Chauvin ? Non pas du tout…). Ainsi, vous découvrirez nos créatures locales (petit clin d’œil aux voirloups) et ça, c’est top, ça change des créatures traditionnelles. En plus de celles-ci, les déités viennent croiser le chemin de Bleiz tout comme plein d’autres petits détails intéressants.

C’est une belle histoire, bien sûr avec un petit peu d’amour quand même, il en faut bien (oui, parce que sinon Bleiz se mettrait une balle au bout de deux pages et on le comprend). J’aime beaucoup la complexité de ce qui entoure le personnage et la multitude de créatures que nous propose l’auteur. Certains lieux du livre me sont familiers et ça ne me déplairait pas de croiser la route de quelques-unes (coucou Manu). Je pense que ce premier tome est la mise en bouche d’aventures encore plus folles qui devraient arriver à Bleiz même s’il en bave déjà pas mal dans celui-ci. Le gros de l’action, en ce qui me concerne, commence surtout au milieu du livre, le début pose la base et ce n’est pas plus mal, car cela nous permet de comprendre tout ce qu’il va se passer et de nous imprégner de ce nouvel univers.

Je suis curieuse de voir ce que nous réserve l’auteur pour le tome 2 :)


Oubliez les louveteaux mignons, venez faire connaissance avec la rage et les instincts lupins les plus primaires.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout