• Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Youtube

©2019 by Maryjoce Amoris - Auteure. Proudly created with Wix.com

LA MAISON DE LA NUIT - PC CAST / Kristin CAST


L’histoire :


Zoey Redbird est une jeune fille comme toutes les autres. Un soir, un jeune homme s’approche d’elle, lui touche le front de son doigt et une marque apparaît. Cette marque est celle des humains devant se rendre au pensionnat de la maison de la nuit pour y être formé et réussir leur transformation en … vampire.

Zoey est destinée à réaliser de grandes choses mais bien sûr elle devra faire face à des obstacles et cette héroïne d’un nouveau genre devra se battre et suivre son instinct.



Une énième histoire de vampires me direz-vous,
oui mais …


Je dois l’avouer, j’ai découvert ce roman peu de temps après le « phénomène » Twilight. Pour ma part, la trilogie est sympa mais bon, des vampires, des loups-garous, une jeune femme en détresse sociale un brin dérangée … que du déjà-vu. J’ai apprécié le film mais maintenant que je l’ai vu, je ne le regarderais pas 15 fois.

Enfin passons et revenons-en à notre roman dispatché sur plus de 10 tomes … oui ça fait de la lecture mais quand on aime on ne compte pas !

J’en profite pour adresser mes félicitations et mon admiration aux auteures car écrire un livre n’est déjà pas simple, une trilogie c’est encore plus compliqué alors une série aussi longue, je dis bravo !

Avant toute chose ce que j’ai apprécié dans cette histoire, c’est la revisite de l’univers « vampire ». Il ne ressemble à aucun autre que l’on ne connaisse déjà. On ne parle pas de créatures assoiffées de sang qui doivent tuer pour survivre ou encore de morsure qui transformerait un homme, non rien de tout ça. Il y a des rappels autour du culte « vampire » mais tout est réinventé et d’une très belle manière.



Des vampires loin des clichés habituels


Ces vampires sont, d’une certaine façon, intégrés dans le monde tel qu’on le connait. Tout le monde sait qu’ils vivent parmi les humains et que les jeunes sont envoyés à la « maison de la nuit » lorsqu’ils reçoivent la marque qui les prédestine à la transformation. Evidemment, comme quand quelqu’un de différent ou d’étranger arrive dans un lieu, les gens se montrent méfiants et parfois extrémistes, mais ceci est caractère bien humain …

Bien sûr, vous trouverez des rappels à l’univers vampiriques tels que les morsures, le sang, le besoin de vivre la nuit … mais tout cela n’a rien à voir avec les légendes. La fonction qui leur est attribuée n’est pas celle que l’on pense et je trouve que l’histoire n’en est pas moins cohérente. Je pense même que cette nouvelle explication rend l’histoire plus magique, plus originale que toutes les autres car enfin on sort des clichés !

Le monde de la maison de la nuit est bien travaillé, tout colle parfaitement à l’histoire. J’ai apprécié trouver des références aux anciennes tribus indiennes, aux divinités ou encore aux esprits. Les auteures ont également eu la bonne idée de se servir des 4 éléments pour construire un pouvoir. Cette histoire vaut le détour vraiment, j’ai été happée par son originalité. Je trouve aussi que malgré le nombre de tomes, l’histoire reste harmonieuse et fluide, elle ne part pas dans tous les sens. Le suspense est présent jusqu’au bout. On se prend à apprécier les personnages et à être heureux ou triste pour eux selon ce qui leur arrive mais en tout cas on ne reste pas indifférent.




On sent que cette histoire a demandé beaucoup de travail, de recherches et d’imagination de la part des auteures car rien n’est laissé au hasard et la qualité est au rendez-vous. Je finirai par un constat que l’on a tous envie de faire au moins une fois : enfin une histoire de vampires qui change et qui n’a rien à voir avec les clichés habituels !